Coaching professionnel
Questions fréquentes

Comment développer sa confiance en soi grâce au coaching ?


Très souvent le manque de confiance en soi est lié à des croyances limitantes que nous avons sur nous-même. Ces croyances viennent de la petite enfance parfois de l’adolescence ou de l’âge adulte et nous avons grandi avec.

Si au départ ces croyances ont joué un rôle positif, elles peuvent être devenue des limites, des freins qui nous empêchent d’atteindre certains objectifs ou qui limite notre estime de nous.

Le coaching ne va pas chercher à comprendre comment et pourquoi ces croyances se sont mises en place (on est là dans le champ de la thérapie et de l’analyse). En revanche, et notamment grâce à des techniques de recadrage issue de la PNL, le coaching vous permet d’identifier, d’isoler ces croyances : c’est la première étape vers le changement. Car une fois identifiées et reconnues pour ce qu’elles sont (c’est-à-dire quelque chose que je crois être vrai), il devient possible de les changer.

Par son écoute attentive, par l’absence de jugement et grâce à des connaissances théoriques (Approche Neurocognitive et Comportementale, PNL, Analyse Transactionnelle), le coach professionnel vous permet de prendre conscience de ces schémas de fonctionnement limitant et de les modifier :
votre confiance en vous est boostée !

Le coaching professionnel : qu'est ce que c'est, pour qui, pour quoi ?

1Qu'est-ce que le coaching ?
Le coaching professionnel est à la fois un processus et une relation privilégiée entre un individu (ou un groupe d’individu) et un coach professionnel. C’est une relation basée sur la confiance réciproque et surtout une relation limitée dans le temps et qui permet au client d’obtenir des résultats dans sa vie professionnelle ou personnelle pour répondre à des objectifs prédéfinis et validés par un contrat de coaching.
C’est un processus qui permet au client de mobiliser ses ressources internes auxquelles il n’a parfois pas accès sans l’accompagnement d’un coach professionnel. Ce processus permet en effet de faire émerger des solutions grâce à le questionnement du coach, questionnement souvent décalé, voire impertinent, qui permet au client de sortir de ses schémas de pensées habituels, des préjugés sur lui-même et des limites qu’il se pose.
2Qu’est-ce qu’un coach professionnel ?
Un coach professionnel est un spécialiste de l’accompagnement du changement qui a suivi une formation spécialisée reconnue (par les fédérations de coaching ou en France par un titre RNCP).
Le coach professionnel guide des personnes, individuellement ou en groupe, dans un processus dynamique et interactif vers l’atteinte d’objectifs définis dès le début de la relation de coaching et décrits dans le contrat de coaching.
Le coach professionnel établit une relation de confiance et de partenariat avec son client pour favoriser les prises de consciences, l’émergence de solutions et la mise en action du client. Le client est acteur et responsable de son changement ce qui garantit la pérennité des résultats obtenus, l’autonomie et l’épanouissement.
3Pour quoi faire appel à un coach professionnel ?
On peut avoir recours au coaching pour de nombreux motifs tous aussi valables les uns que les autres, en fonction des besoins spécifiques de la personne. Voici un certain nombre d’exemples où un coach professionnel peut aider un client : envisager une reconversion ou évolution professionnelle, combattre le manque de confiance en soi, améliorer la gestion des vos émotions et de votre stress, communiquer de façon assertive (affirmation de soi), pacifier et rendre harmonieuse ses relations avec les autres, apprendre à dire non, gérer les conflits...

Comment choisir son coach personnel ? Les 5 critères les plus importants.

1La formation du coach
Le métier de coach n’est pas règlementé, tout le monde peut donc s’auto-proclamer coach. Heureusement, il existe des formations reconnues par l’état et par les fédérations professionnelles de coaching (comme ICF = International Coach Federation ou EMMC = European Mentoring & Coaching Council).
Avant de vous lancer dans des séances de coaching, ou même mieux, avant de contacter un coach professionnel, vérifiez quelles sont ses formations (et si vous ne trouvez pas l’information sur son site internet, ce n’est pas bon signe !) et s’il se forme régulièrement.
2Le feeling et la confiance
Le coaching exercé par un professionnel est avant une relation entre le coach et le coaché. Il est donc primordial de se sentir à l’aise et en confiance avec le coach que vous allez choisir.
C’est pourquoi j’offre systématiquement un entretien préalable pour faire connaissance et savoir si nous souhaitons travailler ensemble.
3Votre motivation
Je ne suis pas une magicienne ni une vendeuse de vent : si vous n’êtes pas motivée et volontaire, il ne sert à rien de commencer des séances de coaching !
Avant de vous lancer dans la recherche et le choix d’un coach professionnel en développement personnel, il convient donc de vérifier votre niveau de motivation et votre disponibilité. D’ailleurs vous reconnaitrez un bon coach professionnel si celui-ci vous questionne dès le départ sur vos objectifs et votre motivation.
4Méfiez-vous des promesses miraculeuses !
Comme je le disais juste avant, je ne suis ni magicienne ni vendeuse de rêve ! La métaphore de la jardinière de potentiel résume bien cela : je ne vais pas faire pousser des tomates avec des graines de poivrons...
Autrement dit, je n’ai pas la capacité de vous transformer mais celle de vous aider à trouver en vous-même les ressources, les forces et les motivations qui vous permettront de changer de façon durable. Je vous accompagne également à identifier vos valeurs et besoins fondamentaux afin de définir vos priorités et de construire un plan d’actions qui vous convienne.
5Le parcours professionnel et personnel antérieur
Selon les objectifs que vous souhaitez travailler lors de votre coaching, les expériences professionnelles et personnelles du coach peuvent avoir une influence.

Le coaching professionnel ce n'est pas...

1De la thérapie
Contrairement au coaching résolument tourné vers le présent et l’avenir et donnant des clés sur comment changer, la thérapie s’intéresse plus au passé et cherche à comprendre le « pourquoi » pour guérir des blessures.
Une thérapie est un processus long qui va durer 1 ou 2 ans voire plus alors que le coaching se déroule plutôt sur une durée moyenne de 6 mois.
Cependant, il existe de nombreux points communs entre les 2 disciplines : l’écoute active, le non-jugement, le questionnement ouvert du coach professionnel et du thérapeute sont identiques. Et coach et thérapeutes sont responsables du processus avec que le client / patient est responsable de mettre en œuvre les changements.
2De la formation
La formation consiste en la transmission de connaissances et de techniques d’un expert (le formateur) à un apprenant pour que ce dernier améliore certaines de ses compétences. Le formateur est un instructeur et son rôle consiste à donner des outils. C’est à lui de décider du contenu et du programme de formation.
Le coaching professionnel consiste à développer les compétences et les potentiels d’une personne. C’est est une relation d’égal à égal entre le coach, responsable du processus, et le client, responsable du contenu et des changements à mettre en œuvre.
3Du conseil
Le rôle du consultant est axé sur des problématiques opérationnelles alors que le coaching s’intéresse plus au comportement des individus. La différence majeure entre les 2 professions réside dans la posture : le coach agit en posture basse (ce n’est ni l’expert ni le sachant) alors que le consultant agit en position haute (il est expert du domaine). Il en résulte que le consultant va proposer au client des solutions, tandis que le coach amène le client à trouver lui-même ses propres solutions.